Groupe F.H.B.

Groupe- Les frontières de l’humain, sa communication, à l’ère des bio-technologies.

 Responsables: Franck Renucci & Valentina Tirloni

  • Membres : Marcin Sobieszcsanski, Alexandre Carbonneau, Lucia Granget, Maud Pélissier, Hervé Zénouda, Solveig Beysa Evenstad, Bruno Girard.

Le groupe de chercheurs F.H.B. (Les Frontières de l’Humain, sa communication, à l’ère des Bio-technologies) se propose d’ouvrir des chantiers de recherche pour repenser la communication au moment où les contours de l’humain changent, où les frontières traditionnelles entre l’homme et la technique deviennent poreuses. Ce groupe aborde donc la question de la communication humaine et la cognition, au moment où certains voudraient voir converger le vivant et l’artificiel dans la notion de donnée. La question de cet axe est celle de la communication humaine à l’épreuve d’un être informationnel qui finit lui-même par produire de nouveaux artefacts.

 

Quelques références bibliographiques du groupe F.H.B.

Hermes n°68, L’Autre n’est pas une donnée. Altérites, corps et artefacts, coordonné par Franck Renucci, Benoit Le Blanc, Samuel Lepastier, CNRS Editions, 2014.

Girard Bruno, « Vidéo-surveillance : l’image donnée », in Communication & Organisation, n° 46, à paraître en janvier 2015

Girard Bruno, « Vidéo-surveillance ou surveillance par la donnée, faut-il choisir ? », in Communication organisationnelle, management et numérique, sous la direction de Sylvie P. Alemanno, Éditions L’Harmattan, collection Communication et Civilisation. 446 pages, pp.351-361, 2014.

Girard Bruno, « Dispositifs sociotechniques et singularité », in Intersections, 20e édition du Colloque franco-roumain en information-communication, 30-31 octobre et 1er novembre 2014,  Université de Bucarest. (ACTI). Résumé disponible sur : http://www.studiimedia.ro/wp-content/uploads/2014/10/Resumes_CIFSIC2014.pdf

Renucci Franck, « L’homme-interfacé, entre continuitéet discontinuité », in L’Autre n’est pas une donnée. Altérités, corps et artefacts, Hermes, n°68, CNRS Éditions, 2014, p.p. 203-211.

Renucci Franck, Zénouda Hervé, « Aux frontières de l’homme-interfacé (version augmentee) », in Les frontieres numériques, Saleh Imad (dir.), Bouhaï Naserddine (dir.), Hachour Hakim (dir.), coll. Local&Global, L’harmattan, 2014, p.p. 119 – 144.

Renucci Franck, Zénouda Hervé, « Les racines psychedeliques des environnements de réalités virtuelles. Do it yourself theology versus do it yourself technology ? », in Du plaisir dans les environnements numériques, Rieusset-Lemarié Isabelle (dir.), Robert Olivier (dir.), Interfaces numériques, Volume 3 – n°1, Lavoisier, 2014, p.p. 115-131.

Sobieszczanski, M., 2007, « Humain, transhumain ! Banalisation du dépassement de l’espèce humaine », cybermensuel Archée, Montréal.

Sobieszczanski, M., Mathis, B., 2007, « Présentation du thème : le vivant et l’artificiel », cybermensuel Archée, Montréal.

Sobieszczanski, M., 2006, « « Wave UFO » de Mariko Mori en tant qu’expérience et expérimentation cognitive », cybermensuel Archée, Montréal, Canada. (trad. en. « «Wave UFO» of Mariko Mori as experience and cognitive experimentation »)

Tirloni Valentina, « De l’Umanesimo du XIVème siècle au Post-humanisme contemporain : la dignité humaine est-elle toujours d’actualité ? » in Premier colloque Français sur le Transhumanisme à Paris, 22-24 novembre 2014.

Tirloni Valentina, «  Le transhumanisme : entre dispositifs symboliques et dispositifs techniques », intervention à la 2eme conf. Intern. Francophone en Sciences de l’information et de la communication, Bucarest, 30-31 oct. 1er nov. 2014.

Tirloni Valentina, « Génération Y et monade leibnizienne », in Hermès n°68, L’Autre n’est pas une donnée. Altérités, corps et artefacts, coordonné par Renucci Franck, Le Blanc Benoît, Lepastier Samuel, CNRS Éditions, 2014.

[1] « [D]ans tout autre il y a l’autre – ce qui n’est pas moi, ce qui est différent de moi, mais que je peux comprendre voire assimiler – et il y a aussi une altérité radicale, inassimilable, incompréhensible et même impensable. » (Baudrillard et Guillaume, 1994)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *