Séminaire du 22 novembre 2015

Présents : Franck Renucci, Paul Rasse, Franck Debos, Christian Gérini, Laurent Collet, Bruno Girard, Christine Morzone, Véronique Pillet, Michèle Perez, Florence Moatti, Jean-Philippe Dupuy, Savo Zunjic, Iva Durdevic.

Le séminaire a eu lieu comme tous les précédents à la Médiathèque Noailles à Cannes.

Franck Renucci, qui a animé ce séminaire, l’a ouvert par la proposition qu’on fasse un tour de table lors de chaque rentrée, qui nous permettrait de connaître l’état de l’avancement des projets de recherche de chacun parmi les membres présents du pôle CREAMED.

Dans ce cadre Christian Gérini a présenté le projet France Culture Plus, qui permet l’intégration des contenus multimédia sur une page de ce portail. Cette initiative pourrait être utile pour notre laboratoire qui pourrait ainsi présenter des contenus issus des séminaires ou colloques filmés par nos propres moyens. Il est prévu un comité du pilotage, qui permettrait à faire une retransmission vidéo du colloque avec le logo de CREAMED ou éventuellement un montage du texte avec des images du colloque de Cannes prévu pour le début de 2017, ce qui lui donnerait une meilleure visibilité.

Paul Rasse présente ensuite une coopération en cours de réalisation avec la Mission pour la Promenade des Anglais, ayant pour l’objectif la désignation de Nice – capitale d’hiver pour l’inscription sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO se traduisant par l’organisation d’un colloque sur le sujet du patrimonialisation en octobre 2016.

Franc Debos fait ensuite un point sur le projet SMART CAMPUS. L’Université Nice Sophia Antipolis a été labellisée par le Ministère de l’économie, des finances et de l’industrie dans le cadre du plan industriel national « Réseaux électriques intelligents ». Le laboratoire I3M est impliqué parmi les 6 laboratoires de recherche de l’UNS, notamment sur la partie touchant l’aspect socio-économique et les usages.

Rappel de la date limite pour l’envoi des propositions de communication pour le prochain congrès de la SFSIC, organisé le 8,9 et 10 juin à Metz sur le thème de Temps, temporalités et information-communication, fixée pour le 5 janvier 2016 à minuit.

10h30 – 11h30 – Laurent Collet, chercheur à I3M de Toulon présente ses travaux sur les configurations et dispositifs sociotechniques d’information et de communication. Il fait une présentation thématique et non chronologique de son parcours de chercheur, compte tenu des fréquents retours aux anciens thèmes. Dans ses recherches portant dès le début sur l’approche socio-économique des multimédia, il intègre le concept des DISTIC.

Suite à sa thèse en SIC sur les enjeux de la conception et de la réalisation de produits multimédias de formation des opérateurs en entreprises, il questionne des usages et l’espace public qui se traduit par des recherches concernant les médias sportifs et les informations sportives sur Internet. Il travaille ensuite sur un projet de recherche sur le développement durable des territoires de montagne et les moyens de valorisation des territoires autrement que par le tourisme de masse, traduit par la notion du « panier de biens » – l’ensemble de biens d’un territoire touristique. Il fait également des recherches sur les bibliothèques de prêt et le développement des CMS permettant leur fonctionnement, ainsi que sur les scénarios d’usage, Human Lab et l’UX design. Ses derniers travaux sont en lien avec Airbus hélicoptères. La problématique de ses recherches porte sur la réappropriation de la chaine d’information et il cherche à étudier le lien entre individu, société et dispositifs techniques d’information et de communication.

Sa présentation a ensuite suscité la discussion sur le concept de tribu développé par Michel Maffesoli (Le temps des tribus, le déclin de l’individualisme dans les sociétés postmodernes, 1988).

11h30-12h30 – Franck Debos présente son parcours et ses travaux autour de la communication numérique et responsable, usages des individus et la question des dispositifs pour les organisations.

Après sa thèse en sciences de gestion, son champ d’intérêt s’oriente vers la communication responsable et ses acteurs. Il questionne l’importance de la critique des internautes, leurs exigences de la transparence des entreprises qui devient de plus en plus un facteur important assurant ainsi la compensation en forme de la personnalisation du service à la volatilité des consommateurs/clients/usagers.

Parmi ses axes de recherches figurent aussi le pilotage de l’entreprise à l’ère du numérique, les questions de l’utilisation du numérique pour pousser l’entreprise dans un comportement responsable, le développement durable et l’élaboration d’une approche collective de responsabilité et développement du travail collaboratif (Fablab).

Ses travaux s’inscrivent dans le pôle CREAMED par l’importance de la création, innovation et utilisation de nouveaux dispositifs dans la communication collaborative.

Après la pause déjeuner, Franck Renucci fait un point sur l’importance de la création du bilan du pôle CREAMED comprenant les résultats et les travaux réalisés jusqu’à présent. A partir de 2016, une nouvelle liste de diffusion sera également établie.

16h – 16h30 – Présentation du numéro 72 de la revue Hermès, L’artiste, un chercheur pas comme les autres, par Franck Renucci, auquel il a contribué ainsi que Christian Gérini. Il traite la problématique générale de la normalisation de Bologne s’appliquant aux formations supérieures du domaine de la création et des activités artistiques. Les articles de ce numéro montrent les effets de ce processus, particulièrement à travers la question centrale d’une définition « académique » de la recherche, inconnue jusqu’alors dans les domaines des formations artistiques. Les témoignages et analyses font ressortir les difficultés d’une stricte indexation de la recherche en matière de création sur les modèles qui dominent l’espace épistémologique de l’enseignement supérieur.

Cette question s’impose également en lien avec l’unification de l’UNS avec des écoles d’art de la région sous la communauté de l’Université Côte d’Azur. Le laboratoire possède déjà des liens surtout avec les écoles de danse de Cannes et de Marseille. Il serait intéressant de proposer les séminaires CREAMED aux artistes des écoles avec lesquelles nous avons une coopération.

Informations importantes concernant les prochains séminaires, colloques et congrès :

  • 30/11/2015 – de 15h30 à 21h conférence « Les réseaux du futur » sur la gestion et utilisation de données, organisée sous forme de trois tables rondes (Nos vies numériques, Mystérieuses Big Data, Perspectives de Valorisation du territoire) à SophiaTech.
  • 29 janvier : séminaire CREAMED portant sur l’évolution du pôle de recherche pour le prochain contrat et sur le projet de patrimonialisation de Nice – capitale d’hiver avec la participation de M. Laquièze, directeur de la Mission Promenade des Anglais.
  • 24 ou 25 mars séminaire CREAMED à Toulon sur les technologies créatives pour le son et les arts du spectacle dans le cadre de la semaine de la culture à l’université.
  • 23 Avril 2016 – projet de journée d’études sur les nouvelles technologies vidéographiques et dispositifs filmiques, organisée par Marcin Sobieszczanski et Bruno Girard.
  • 26-27/04/2016 – journées Neptune à Toulon ; une ½ journée sera consacrée à chaque pôle (Nice et Toulon ensemble) pour la présentation de ses travaux, d’où le besoin de constituer un bilan dès que possible. Il existe également la possibilité d’inviter un expert du domaine.
  • 4-5/10/2016 – projet colloque CREAMED au C.U.M. en coopération avec la Mission pour le classement de la Promenade des Anglais en tant que patrimoine mondial de l’UNESCO.
  • Début 2017 – colloque international CREAMED à Cannes, 80 participants prévus.

Autres propositions :

  • Discussion sur les perspectives de publication. Il serait à envisager un projet d’ouvrage au sein de CREAMED sur la création/innovation. Le lancement d’un cahier de recherche en forme d’onglet sur le site de CREAMED aurait pour l’objectif de créer à un moment donné une revue en ligne par pôle ou par chantier ayant une politique de publication.
  • Une autre proposition, faite par Bruno Girard, concerne l’organisation des soirées – séminaires où on pourrait discuter de nos projets (publications, propositions de communication etc.) et avoir les avis des autres membres de notre pôle autour d’un dîner ou un café.
  • Suite à la visio-conférence entre la ministre de l’Education nationale et la présidente de l’UNS sur la laïcité et son importance en vue des événements ayant eu lieu à Paris le 13 novembre, il serait à envisager éventuellement une soirée orientale à l’exemple de la soirée faite à Toulon (projection de film, danse, pièce de théâtre, discussion autour d’une table ronde…) au MAMAC, dans le cadre du prochain Mars aux musées, ou dans la grande salle de la Maison des associations sur la place Garibaldi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *